Start Up week end 2019 Monaco : l'interview présentation

Start Up week end 2019 Monaco : l'interview présentation

Suite à notre 3ème place au SWM2019, les organisateurs ont bien voulu communiquer sur leur site à propos de notre équipe et de notre projet pour nous faire connaître et nous reproduisons ici leur demande de renseignement à notre sujet et les réponses que nous leur avons apporté.

1. Que faisiez-vous avant le Startup Weekend Monaco 2019 ?

  • Olivier : Chirurgien-Dentiste

  • Jonathan : Agent hospitalier, avec expérience dans le domaine commercial

  • Serena : Analyste d’Affaires dans le secteur de l’énergie

  • Hugo: Consultant en stratégie d’entreprise

  • Joseph : Etudiant en science politique

2. Pouvez-vous nous raconter vos 54 heures ?

Ces 54 heures ont été riches en partages et échanges, conseils, et ont finalement abouti à une belle surprise. Notre participation au projet n’était absolument pas planifiée. C’est un peu par défi et envie de communiquer sur une solution innovante qui pouvait intéresser beaucoup de monde que le projet a été présenté. Convaincre en une minute chrono est déjà un défi en sois quand on n’est pas forcément entraîné à « pitcher ». Etre sélectionné parmi 10 projets le Vendredi soir c’est un soulagement et une première reconnaissance de l’intérêt du projet mais le plus dur reste à faire. Après l’attribution des rôles à chacun selon sa spécialité, et un premier « brainstorming » il faut rester concentré et ne pas se disperser. Le temps est rythmé par les pauses repas, pauses café très sympathiques où on peut également partager avec les autres équipes et faire connaissance. Les conférences ciblées et les conseils des mentors toujours à propos nous aident à nous recentrer sur le projet et à construire une stratégie pour se démarquer pendant la présentation finale de 5 minutes jusqu’aux délibérations du jury qui nous ont conduit à notre grande satisfaction à une place sur le podium, reconnaissant les uns pour les autres pour le travail accomplit et surtout la mise en commun des compétente.

3. Qu’avez-vous appris durant ce Startup Weekend ?

Monter un projet de startup ne s’improvise pas. Il faut d’abord apprendre à travailler en équipe. Si l’ambiance générale est volontairement décontractée pour favoriser les échanges, on prend vite conscience qu’avoir des idées ne suffit pas, il faut être rigoureux dans l’établissement d’une stratégie viable technologiquement et financièrement vis-à-vis de nos futurs clients et de nos partenaires et éventuels investisseurs. L’équipe doit inspirer confiance par les profils retenus et les compétences mise en avant. Les « mentors » spécialistes dans leur domaine de compétence que ce soit le conseil en stratégie de développement ou à des postes de direction dans des entreprises du domaine numérique nous ont fait part de leurs expériences et retour sur le terrain, toujours judicieusement et à propos. Et au-delà de la stratégie commerciale qui peut ne paraître être qu’une simple projection dans le temps, la notion de «Customer Validation » nous paraît primordial dans l’acceptation d’un nouveau produit technologique d’autant plus qu’il a une forte valeur ajoutée et qu’il induit un changement d’habitude, et qu’il s’adresse à des professionnels. Nous avons pu pour cela accomplir des démonstrations en direct et recueillir de précieux témoignages.

4. Pouvez-vous nous présenter votre projet ?

Notre projet, Tooty VR (Tooty pour « Tooth » qui signifie dent en anglais et VR pour Virtual Reality ou Réalité Virtuelle) transforme l’expérience des patients en personnalisant et enrichissant la consultation dentaire par la Réalité Virtuelle. En se connectant à un portail en ligne, et en équipant son patient de lunettes VR, le dentiste va pouvoir en quelques clics proposer à son patient différentes expériences immersives comme :

-visualiser l’image 3D et en relief de l’extérieur ou l’intérieur de sa bouche (scannée au préalable) pour permettre un premier diagnostic que ce soit pour situer les caries, évaluer le besoin de soins, ou dans une approche esthétique en ajoutant le scan 3D du visage.

-présenter les différents traitements au patient par des modèles 3D/VR présentant par exemple ce qu’est un implant, une couronne, un onlay ou une facettes, des vidéos réalisées en partenariat avec des fabricants de produits d’hygiène bucco-dentaire.

-permettre au patient de se détendre pendant la séance de soins, par des expériences de relaxation en immersion toujours en VR dans un environnement sonore avec un accompagnement guidé par la sophrologie.

5. Qu’allez-vous mettre en action par la suite ?

Nous allons proposer localement dans un premier temps à des dentistes volontaires d’expérimenter et faire tester la Réalité Virtuelle à leur patient dans leur cabinet dentaire puis progressivement  étendre l’expérimentation et la diffusion de cette technologie une fois le site complètement finalisé avec un espace personnalisé pour chaque praticien. Nous cherchons également à nouer des partenariats avec des Laboratoires et des Fabricants dentaires. Nous avons prévu de faire des démonstrations publiques dans des salons sur l’innovation digitale, et les startups mais aussi lors d’un congrès dentaire l’année prochaine à Paris.

6. Où peut-on suivre les avancés de votre projet ?

Il suffit de se rendre sur le site Tootyvr.com pour avoir déjà un bon aperçu des expériences que nous proposons. Vous pouvez également nous suivre sur nos pages Facebook, Twitter, Youtube ou encore Pinterest en tapant simplement TootyVR pour nous rejoindre.

Nous en profitons pour remercier le staff qui s’est démené pendant tout le week end pour nous faire vivre de grands moments ainsi que les mentors qui ont bien voulu partager leur expérience, leurs conseils et leur ressenti avec nous. Et bien sur tout ceux qui ont cru en notre projet, des premiers votants participants jusqu’au jury final.

 

Partager